Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog de technobacpro

des articles pédagogiques sur les savoirs technologiques pour la restauration et la cuisine

La Vodka 2

Publié le 13 Avril 2012 par technobacpro in spiritueux

 

8810443-verre-de-vodka-ou-de-l-39-eau-avec-des-glacons.jpg

D’origine slave - Russie ou Pologne

La Vodka n’a pas d’arômes dominants et issus de matières premières variées: céréales, pommes de terre, betteraves, mélasses.

 


vodka.jpg

La Vodka polonaise

Il a fallu de nombreuses années avant d’atteindre une qualité constante.

Le perfectionnement des techniques de distillation et l’arrivée des alambics à colonnes vont permettre d’améliorer progressivement la qualité des vodkas.

stillpot

C’est en Pologne, plus qu’ailleurs, que va se forger la culture de la Vodka aromatisée.

A côté des traditionnelles Vodkas pures grains (la Wyborova), voire pures seigle (la Starka, vieillie 5 ans en fûts de chêne ou la Zytnia), les polonais développeront une grande tradition d’aromatisation.

L’une des plus représentatives est la Zubrowska parfumée à l’herbe de bison qui apporte beaucoup de goût à la Vodka.

La Cytrynovska utilise le citron, la Jarzebiak le sorbier, la Mysliwska le genièvre, la Tatra l ’herbe des montagnes, et  la Wisniowska la cerise griotte.



La Vodka russe

Les vodkas russes les plus vendues ne sont probablement pas les meilleures.

Il en existe néanmoins quelques-une qui valent la dégustation: la Sibirskaïa de Sibérie ou la Stolichnaya par exemple.

Ivan Smirnoff fonda sa distillerie en 1818; il n’aura de cesse de perfectionner son procédé spécial de filtrage répété sur charbon de bois, qui donne à sa vodka une limpidité et une pureté supérieures.

Il finira par la faire reconnaître comme vodka officielle du Tsar Alexandre III. Finalement, après la Révolution d’octobre, ses descendants très fortunés seront jugés ennemis du peuple et obligés de s’exiler à Paris.

C’est alors qu’un autre exilé, Rudolf Kunett, installé à New York, rachète la recette à Vladimir Smirnoff et ouvre sa première distillerie américaine en 1934. Après quelques tâtonnements, la Smirnoff fera son chemin pour s ’imposer comme la reine des vodkas, la plus vendue dans le monde.



Vodka, Aquavit, Schnaps et Brannwin en pays scandinaves


Les pays scandinaves ont eux aussi une vieille tradition d’eaux-de-vie de grains. La pureté de leurs eaux et de leurs climats leur ont permis d’élaborer des vodkas de bonne qualité.

C’est ainsi que Lars Olsson Smith fonda sa distillerie en 1879 et élabora son « Absolut Rent Brännwin » (eau-de-vie absolument pure).

Tous les pays d ’Europe du Nord créeront leur alcool distillé à haut degré et plus ou moins aromatisé: l ’Aquavit danois ou norvégien, le Schnaps allemand, le Brannwin suédois ou finlandais.

Tous ces spiritueux se caractérisent par une grande force pas toujours synonyme de bon goût.

Certains méritent quand même d ’être goûtés: L ’Aquavit danois ou norvégien résulte d ’eaux-de-vie fortement rectifiées, macérées ensuite avec des graines de cumin, des épices, des fleurs de sureau, des oranges amères, du fenouil et quelques baies de genièvre.

Les Norvégiens ont même inventé un nouveau procédé de vieillissement en faisant voyager leur aquavit (Oslo-Sydney-Oslo) par bateaux. Cela lui confère une belle rondeur et de très agréables parfums.

 

Commenter cet article

femme russe Lyon 05/11/2012 08:19

Eh oui, ça c'est la Vodka.